49 chats et chiens vivaient en captivité dans une maison insalubre en Seine-Maritime


Mercredi 27 Mars 2019 à 11:23

La société protectrice des animaux (SPA) est intervenue dans une maison dont « l'état de vétusté est inqualifiable » pour récupérer des animaux domestiques qui vivaient dans de très mauvaises conditions



Trois cheins border-collie vivaient reclus dans leurs excréments, selon la SPA - Photo extraite de la vidéo SPA
Trois cheins border-collie vivaient reclus dans leurs excréments, selon la SPA - Photo extraite de la vidéo SPA
Les animaux vivaient en captivité, dans une maison abandonnée de Seine-Maritime. 46 chats et 3 chiens ont été sauvés par la Société protectrice des animaux (SPA), lors d'une opération mise en place à la demande de la Direction départementale de la protection des populations. 

Mardi 12 mars, le service de protection de la SPA a débarqué avec les forces de l'ordre dans cette maison dont la localisation n'a pas été précisée. Les chats et chiens qui étaient maintenus en captivité ont été recueillis par les équipes des refuges de Poulainville (Somme) et d'Etalondes (Seine-Maritime).


Selon la SPA, les propriétaires de ces animaux « se sont laissés dépasser, ne pouvant plus subvenir aux besoins de leurs chiens et chats ». La SPA, précise qu'elle avait tenté à plusieurs reprises de les raisonner en leu proposant de céder une partie de leur animaux, en vain. 

Les animaux étaient nourris régulièrement. Ils étaient toutefois détenus dans de mauvaises conditions, « dans une maison dont l"état de vétusté est inqualifiable », observe la SPA.

Placés dans des refuges de la SPA

La récupération des félins a été particulièrement difficile. Les chats fuyaient à chaque tentative d'approche  pour se dissimuler dans les détritus. Dans une petite pièce, trois chiens (border-collie) étaient reclus dans leurs excréments, sans jamais pouvoir sortir ni même apercevoir la lumière du jour. « Un enfermement insupportable dont ils attendaient la délivrance ».

Les 46 chats et 3 chiens ont été saisis et transférés dans différents refuges de la SPA. Ils pourront être proposés à l'adoption dès qu'un jugement aura été rendu. 


















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook