En Seine-Maritime, près de 40 000 supporters ont accompagné les Bleus sur le toit du monde !


Lundi 16 Juillet 2018 à 11:59



Raz-de-marée sur l'esplanade Saint-Gervais à Rouen : ils sont plus de 30 000 à être venus pour ovationner la victoire des Bleus dans la « fan zone »  - Photo © Métropole Rouen Normandie / Twitter
Raz-de-marée sur l'esplanade Saint-Gervais à Rouen : ils sont plus de 30 000 à être venus pour ovationner la victoire des Bleus dans la « fan zone » - Photo © Métropole Rouen Normandie / Twitter
Près de 40 000 supporters des Bleus, rassemblés dans les « fan zones » en Seine-Maritime ont assisté sur écran géant à la victoire de l'équipe de France en finale de la coupe du Monde de football, contre la Croatie (4 - 2). A Rouen, sur l'esplanade Saint-Gervais, ils étaient plus de 30 000 auréolés de "bleu blanc rouge" à exploser de joie à chaque but marqué par les joueurs de Didier Deschamp et plus encore au coup de sifflet final. 

Même explosion de joie au Havre où 5 000 supporters étaient réunis au fort de Tourneville. A Dieppe, sur l'esplanade du front de mer, ce sont quelque 2 500 supporters qui ont acclamé la deuxième étoile des Bleus. Même ferveur à Fécamp (800 spectateurs), Bolbec (500) et Lillebonne (350). 

Des incidents à Rouen

Aucun incident notable n'a été constaté dans les « fan zones », selon la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime. Les supporters étaient "encadrés" et l'alcool et les pétards interdits, de manière à éviter précisément tout débordement.

En revanche, à Rouen, et dans une moindre mesure au Havre, des incidents parfois violents ont éclaté entre certains casseurs et les forces de l'ordre. Deux journalistes ont été blessés à Rouen, les policiers ont essuyé des jets de projectiles, des vitrines de magasins ont été endommagées dans le centre-ville et des poubelles incendiées. Bilan : dix personnes interpellées et placées en garde à vue (lire par ailleurs). 

Hormis ces incidents regrettables, la fête a été d'une grande réussite, la très très grande majorité des supporters étant venus pour ovationner les Bleus et les accompagner sur "le toit du monde".

Vu sur Twitter
























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook