Incendie au Havre : un immeuble de 11 étages évacué, trois personnes conduites à l'hôpital


Mercredi 20 Février 2019 à 09:07

Le feu s'est déclaré dans un appartement du troisième étage. Le locataire, évacué par les sapeurs-pompiers au moyen d'une grande échelle, a été placé en garde à vue pour "mise en danger d'autrui"



Une trentaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur l'incendie une partie de la nuit  - Illustration © infonormandie
Une trentaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur l'incendie une partie de la nuit - Illustration © infonormandie
Une trentaine de sapeurs-pompiers sont intervenus dans la soirée d'hier mardi, rue de Rivoli, dans le quartier de Graville, au Havre (Seine-Maritime) où un incendie s'est déclaré peu après 22 heures.

L'incendie a pris dans un appartement au troisième niveau d'un immeuble de onze étages. Sans attendre, les secours ont déployé la grande échelle pour évacuer par la fenêtre l'occupant de l'appartement en feu. 

Un bébé d'un mois et une fillette de 7 ans hospitalisés

Par sécurité, et en raison de la propagation des fumées dans les parties communes, les sapeurs-pompiers ont procédé à l'évacuation des quatre premiers étages du bâtiment, soit une cinquantaine de personnes environ qui ont été mises à l'abri dans un gymnase municipal, rue Massillon, le temps de l'intervention qui s'est terminée vers 4 heures ce matin. Les locataires des autres étages ont été confinés chez eux.

Un bébé âgé de 1 mois et une fillette de 7 ans, ont été légèrement intoxiqués par les fumées et transportés à l'hôpital Jacques-Monod de Montivilliers, pour un bilan, de même qu'un adulte qui a été découvert inanimé au sol mais dont les jours ne sont pas en danger.

Le locataire placé en garde à vue

L'appartement où le feu s'est déclaré a été entièrement détruit et un autre endommagé. Leurs occupants ont dû être provisoirement relogés pour la nuit.

Une enquête a été ouverte par les services de police du Havre afin de déterminer l'origine de l'incendie. Cependant, le locataire de l'appartement sinistré, âgé de 63 ans, a été placé en garde à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui", indique-t-on de source policière.



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook