Rouen : poignardé dans le restaurant où il se réfugie pour échapper à son agresseur


Lundi 3 Juin 2019 à 11:47

La victime a été transportée au CHU de Rouen avec un pronostic vital engagé. La brigade criminelle est chargée de faire toute la lumière sur cette tentative homicide volontaire



Les employés de ce restaurant ont  secouru la victime qui s'était réfugiée dans l'établissement, poursuivi par un homme armé d'un couteau - Illustration
Les employés de ce restaurant ont secouru la victime qui s'était réfugiée dans l'établissement, poursuivi par un homme armé d'un couteau - Illustration
Un homme a été blessé de deux coups de couteau alors que, poursuivi par son agresseur, il s’était réfugié dans un restaurant situé à l’angle des rues de la République et Alsace-Lorraine à Rouen (Seine-Maritime).

La scène se déroule samedi 1er juin vers 23 heures. Un équipage de la Brigade anti-criminalité (BAC) en patrouille remarque un attroupement devant le restaurant « Holy Moly ».

Plaies saignantes au thorax et à l’omoplate

Intrigués, les policiers s’approchent et aperçoivent un homme, assis sur une chaise à l’intérieur de l’établissement, qui semble mal en point. Il est entouré des employés qui tentent de le réconforter et de lui prodiguer des soins. L’homme, âgé de 29 ans, vient de recevoir des coups de couteau : il a deux plaies saignantes, au thorax et à l’omoplate. Il est conscient.

Il est rapidement pris en charge par les secours, le Samu et les sapeurs-pompiers, et transporté médicalisé à l’hôpital Charles-Nicolle avec un pronostic vital engagé.

Il se réfugie dans le restaurant

Les témoins racontent aux policiers que la victime s’est réfugiée dans le restaurant alors qu’elle était poursuivie par un individu rue de la République.

Les employés ont eu le réflexe de bloquer la porte de l’établissement afin d’empêcher l’agresseur de pénétrer à l’intérieur. Mais ce dernier a brisé une vitre à coups de pied et s’est rué sur l’homme qu’il poursuivait. Il l’a alors frappé à au moins deux reprises avec un couteau puis a pris la fuite.

Les recherches n’ont pas permis de le retrouver.

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale. Elle va devoir établir si les deux hommes se connaissaient et déterminer le mobile de cette agression, qualifiée à ce stade de l’enquête de « tentative d’homicide volontaire ».

Tentative d'homicide

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle. Elle va devoir établir si les deux hommes se connaissaient et déterminer le mobile de cette agression, qualifiée à ce stade de l’enquête de « tentative d’homicide volontaire ».

La victime, dont le pronostic vital n'était plus engagé ce lundi matin, sera entendu dès que son état de santé le permettra. 



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook