Tentative d’incendie d’un poste de police près de Rouen : trois suspects cagoulés recherchés


Jeudi 14 Février 2019 à 11:13

Une Clio (volée) a été enflammée tout près de la façade du commissariat de Darnétal. Trois individus, encagoulés, ont été aperçus sur les lieux par un témoin.



Illustration
Illustration
Des individus ont tenté d’incendier le commissariat de police de Darnétal, près de Rouen, cette nuit de jeudi 14 février avec une voiture volée.

L’alerte a été donnée vers 3h15, heure à laquelle l’alarme incendie du poste de police de Darnétal, rue du 19-Mars 62, s’est déclenchée au centre d’information et de commandement (CIC) de l’hôtel de police de Rouen.

Trois individus cagoulés recherchés

Un équipage de la brigade anti-criminalité a été dépêché et a constaté en arrivant qu’une voiture était en feu contre la façade du commissariat. Les sapeurs pompiers ont éteint l’incendie avant qu’il ne se propage.

Trois individus cagoulés ont été aperçus sur les lieux par un témoin. Ils ont pris la fuite à pied par la rue de Longpaon. Ils n’ont pas été retrouvés.

La voiture, entièrement détruite par le feu, était une Renault Clio. Les investigations ont permis d’établir qu’elle avait été volée mardi 12 février à Rouen.

Le poste de police fermé pour la journée

La façade du poste de police a été dégradée par les flammes qui ont noirci le crépi. Sous l’effet de la chaleur, la porte d’entrée et les fenêtres ont également été endommagées. Le commissariat sera fermé aujourd’hui jeudi pour toute la journée.

Le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) s’est rendu sur place dans la nuit, en compagnie d’officiers de police judiciaire, afin de constater les dégâts.

Une enquête est ouverte.

Selon les premières investigations, la Clio n’a pas été utilisée comme voiture-bélier mais placée délibérément contre la façade avant d’être incendiée.

Pure coïncidence, selon la police, deux véhicules (non signalés volés) ont été endommagés par le feu cette même nuit à Bihorel, une commune voisine. Contrairement à certaines rumeurs, ces incendies dont l’origine est ignorée ne visait pas le poste de police municipale situé dans le même secteur. 



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook