Une femme de 90 ans se fait voler ses bijoux par de faux policiers près de Rouen


Lundi 11 Mars 2019 à 17:03

Scénario bien rodé : un faux agent des eaux prétextant venir pour des travaux et deux pseudo-policiers ont réussi à s’introduire dans la maison de la vieille dame



L’un des individus a présenté une fausse carte de police - illustration
L’un des individus a présenté une fausse carte de police - illustration
Les faux policiers ont encore frappé en Seine-Maritime. Vendredi 8 mars, vers 10 heures, à Bois-Guillaume une vieille dame de 90 ans vient de rentrer chez elle quand elle entend sonner à sa porte. Un homme se présente et déclare être un employé des eaux. Il dit venir vérifier les installations en vue de réaliser des travaux.

Sans attendre il se rend dans le Jardin pour couper l’arrivée d’eau au compteur. Il demande ensuite à la nonagénaire de descendre à la cave pour aller fermer un robinet. Le pseudo agent en profite alors pour fouiller la maison et de faire main basse sur deux coffrets contenant des bijoux.

Deux faux policiers entrent en scène

A peine remontée de la cave, la personne âgée voit arriver deux autres hommes. Scénario classique et bien rodé : l’un d’eux présente une carte de police (elle est fausse bien entendu). Il indique à la vieille dame qu’ils viennent d’arrêter un voleur qui se fait passer pour employé des eaux.

Pour preuve de leur bonne foi, il lui présente les deux coffrets à bijoux qui lui appartiennent. Elle les reconnaît bien sûr. Les soi-disant policiers s’empressent de lui demander si elle a de l’argent ou des lingots d’or cachés dans sa maison. Ils se proposent alors de vérifier avec elle si rien d’autre a été volé.

Elle se réfugie chez un voisin

Prise subitement d’un doute, la nonagénaire quitte la maison et va se réfugier chez des voisins. A son retour plus tard, elle constate que les pseudo policiers ne sont plus là ni les coffrets à bijoux.

La victime a pu donner un vague signalement des trois individus qui sont activement recherchés par les policiers de la Sûreté départementale. Une enquête a été ouverte pour vol par fausse qualité.



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook