Vidéo à caractère sexuel sur Snapchat : trois lycéens de Fécamp entendus par la police


Vendredi 3 Mai 2019 à 16:38

Soupçonnés d’avoir fait circuler sur un réseau social, une vidéo « à caractère sexuel » d’une adolescente, trois lycéens de Fécamp (Seine-Maritime) ont été placés en garde à vue



La vidéo a été postée sur le réseau social Snapchat - illustration © Pixabay
La vidéo a été postée sur le réseau social Snapchat - illustration © Pixabay
Mercredi 1er mai, une jeune fille de 14 ans se présente avec ses parents au commissariat de police du Havre, pour déposer plainte. L’adolescente explique qu’une vidéo d’elle, « à caractère sexuel » a été diffusée à son insu sur le réseau Snapchat. Elle met en cause son petit copain de 16 ans. Le lycéen, élève comme elle d'un établissement de Fécamp, est convoqué par les policiers, pour être entendu le 2 mai.

Le jeune homme est placé en garde à vue.

Sur fond de jalousie ?

Lors de son audition, il nie farouchement les faits et met en cause deux adolescentes, des copines à lui âgées de 16 ans. Ces dernières sont à leur tour convoquées et placées en garde à vue. Elles aussi nient être à l’origine de la diffusion de cette vidéo à caractère sexuel qui, selon elles, aurait été mise en ligne par une autre lycéenne sur fond de jalousie.

Sur instruction du parquet du Havre, la garde à vue des trois adolescents a été levée. Des investigations techniques vont se poursuivre avec l’exploitation du contenu des téléphones portables des jeunes gens.



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook